Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Billet du jour, mardi 26 janvier

Mc 3, 31-35

Alors arrivent sa mère et ses frères. Restant au-dehors, ils le font appeler. Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Si on passe souvent trop vite sur cet épisode, c’est parce qu’il témoigne d’un bouleversement vraiment profond.

On dit souvent que pour trouver le père, il faut suivre sinon le livret de famille, le regard de la mère. Le lien entre elle et son fils n’est pas une question.

Jésus nous dit l’inverse de ce qu’on attend : pour savoir qui est la mère, cherchez qui a les yeux fixés vers le Père.

On peut dire que c’est un fils qui a vraiment su grandir. C’est vrai. Mais c’est encore peu.

C’est un fils qui sait que sa mère n’est mère que d’avoir été disponible à son Père. Là se donne la vie. Il est là pour nous le dire.