Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Mars 2011

Abbaye de Tamié
logo de tamié
Chronique de l'Abbaye de Tamié
Mars 2011


Jeudi 3 : Les moines apostoliques de paroisse à Istres sont en retraite à l’hôtellerie : Jean-François Noël et Benoît Tissot tous deux prêtres faisaient partie de la communauté dans l’église St-Jean-de Malte à Aix-en Provence : Bertrand était parmi nous l’été dernier. Ils sont accompagnés de l’ancien curé de la paroisse qu’ils animent à leur tour et d’un syrien en stage parmi eux. Ils mangent en communauté faute de place au réfectoire de l’hôtellerie non encore terminé.

Vendredi 4 : Pour le chapitre du vendredi matin Frère Didier inaugure une rubrique liturgie pour que nos offices soient encore plus beaux et plus priants.

Samedi 5 : Nous recevons un mail du Grand-Nord canadien, Damien Perrot religieux de Mariannhill nous remercie de nos chants dont les enregistrements l’accompagnent dans la prière.

Lundi 7 : Père abbé propose aux Frères du noviciat et autres intéressés le programme de l’Ordre Exordium ou comment revisiter les documents primitifs de notre Ordre alors indivis ? Comment nous provoquent-ils encore aujourd’hui ?

Une répétition de chant nous prépare au répertoire de carême, rien de nouveau cependant.

Mardi 8 : Raymond Arbona, un ancien novice de Tamié (1975-77) dont on a parlé dans Landerneau en son temps, quittant femme et enfants vient vivre le carême en communauté. Frère Pierre-Yves de Taizé viendra nous rejoindre dans quelques jours.

Mercredi 9 : « Les privations que nous nous imposons pendant le Carême cesseront à Pâques, mais ce temps liturgique est l’occasion pour quitter des habitudes qui entravent notre liberté. »

Du 9 au 11, Fr. Philippe travaille pour la Fondation des monastères.

Vendredi 11 : Un tremblement de terre suivi d’un tsunami tous deux de caractère exceptionnel font de nombreuses victimes, de très gros dégâts aux Japon et endommagent sérieusement une centrale nucléaire. Les moines et moniales cisterciennes du Japon nous rendent plus présente la tragédie vécue par leurs compatriotes.

Samedi 12 : Le temps semble se mettre à la pluie, elle commençait à manquer. Mais elle ne fait que mouiller superficiellement la terre.

lumiere du monde

Dimanche 13 : Pour nous détacher des nourritures terrestres au cours des repas de midi, spécialement pendant le carême, nous suivons Benoît XVI dans un livre-entretien avec le journaliste allemand Peter Seewald : Lumière du monde, le pape, l’Église et les signes des temps, 2010, 272 pages. “Benoît XVI aborde les thèmes difficiles des cinq premières années de son pontificat : la crise intégriste, le scandale des prêtres pédophiles dans le monde, l’ordination des femmes, le célibat des prêtres, les divisions des églises chrétiennes... Il répond personnellement à ses détracteurs, réaffirme ses engagements pour l’unité de l’Église, l’évangélisation, l’affirmation de la parole chrétienne dans le monde contemporain…”

Comme il le fait régulièrement Fr. Ginepro promène son âne Tito dans les pâtures. La bête se roule par terre, mais ne se relève pas... Elle avait 27 ans d’âge, passait une retraite paisible à Tamié depuis une dizaine d’années après avoir servi courageusement 16 années durant Ginepro et Flavio les restaurateurs de l’ancienne abbaye de San Benedetto en Lombardie, portant sur son dos d’âne bâté les matériaux nécessaires par un sentier muletier, seule voie d’accès au site. Selon le désir de son maître il est enterré debout pour qu’au son de la trompette il puisse jaillir...

Lundi 14 : Une répétition de chant nous fait découvrir les antiennes de laudes et vêpres de l’office marial composées pour Tamié par Stéphane Caillat. Nous les chanterons pour l’Annonciation. Nous avions déjà utilisé le nouvel office de Vigiles à la fête de l’Immaculée Conception.

Une génisse de notre troupeau est vendue pour être intégrée à un lot de race abondance qui doit vêler cet été et qui est expédié en Algérie.

Mardi 15 : Les travaux de la salle à manger et de la cuisine de l’hôtellerie sont terminés. Ils ont été bien pensés, bien suivis, bien exécutés. Le résultat est très satisfaisant.

Mercredi 16 : M. Philippe Broillet avait détecté un article publié par l’Académie de Savoie en 1884, intitulé « Les aliénées en Savoie », par JF Marie Girod, présentant des documents  relatifs à l’ancienne abbaye cistercienne du Betton en Maurienne. L’auteur avait eu entre les mains un Registre de vestures de novices, professions, obits et autres actes solennels fais dans le monastère du Beton (1680-1735) et il est fait mention qu’un autre registre fait suite au précédent. Comme le Betton fut fondé par l’abbaye de Tamié et que l’abbé en fut le père immédiat, tout ce qu’on apprend de l’histoire d’une maison intéresse l’autre. La recherche de ces pièces risque d’être laborieuse : elles ne se trouvent pas aux Archives départementales de la Savoie.

Mgr Henri Coudray à Mongo au Tchad nous remercie pour l’aide financière apportée à la construction de la cathédrale. Les deux portes de l’ancien tabernacle de Tamié serviront pour celui de sa future cathédrale. Il nous confie que lors de son séjour en France il a vu 4 fois le film Des hommes et des dieux.

Jeudi 17 : Fr. Martin est opéré l’après-midi au poignet droit. Il revient le soir et gardera un pansement une dizaine de jours.

Vendredi 18 : Dom Victor reçoit via internet en direct depuis Mokoto (Rép. Démo. du Congo) 9 photos des bâtiments rénovés et réoccupés par les moines.

Samedi 19 : Pour nous préparer aux élections cantonales le lendemain, Fr. Philippe, proche du dossier en sa qualité de conseiller municipal nous présente les enjeux de ce vote et les candidats en lice.

secret des hommes ...

Henry Quinson nous offre son dernier livre : Secret des hommes, secret des dieux, l’aventure humaine et spirituelle du film « Des hommes et des dieux », Paris, 2011.

Le prêtre desservant de la paroisse de La Madeleine de Besançon nous demande une relique de saint Pierre de Tarentaise pour le nouvel autel de l’église et une autre pour la chapelle de Bellevaux, ancien bâtiment en ville de l’abbaye de Bellevaux, servant actuellement Centre de long séjour, dans le quartier Battant.

Dimanche 20 : A l’eucharistie 6 jeunes de la région de Grenoble reçoivent l’onction de l’huile des catéchumènes et un autre le credo, nouvelle étape pour eux vers le baptême.

Mgr Philippe Ballot arrive ce soir pour 24 h. On lui confie les reliquaires pour Besançon.

Lundi 21 : « Le droit canon est orienté vers la vocation ultime de tout être humain qui est de rencontrer Dieu » et le dernier canon précise : « On se souviendra toujours que dans l’Église, la loi suprême est le salut des âmes ». Un étudiant en droit se posait la question : le droit pénal civil est inspiré des valeurs du christianisme. Alors comment se fait-il qu’on ait gardé de façon très forte l’idée de sanction, de réparation, de payer pour les fautes commises, et qu’on ait oublié les dimensions de pardon, de miséricorde, de reconstruction ?

des hommes et des dieuxVendredi 25 : Cette solennité de l’Annonciation est l’une des rares cette année où la communauté a la possibilité de chômer toute la journée, avec la messe à 10 h 30, sans fabrication à la fromagerie. L’après-midi une douzaine de Frères visionnent le DVD film « Des hommes et des dieux ».

Samedi 26 : Les diocèses de Savoie organisent une session de formation de trois demi-journées à Tamié sur la spiritualité cistercienne : Découvrir saint Bernard et son amour pour l’humanité du Christ «  à l’école du service du Seigneur ». Fr. Raffaële présente la place de l’Incarnation dans la spiritualité de st Bernard, Père abbé insiste sur la fidélité à la Lectio divina et Fr. Bruno suggère la vie spirituelle comme unification de la personne.

A Lyon, sur le parvis de la cathédrale St-Jean, une célébration se déroule à l’occasion du 15ème anniversaire de l’enlèvement des moines de Tibhirine, à l’initiative de Mgr Barbarin, avec participation de membres des familles des moines, principalement Françoise Boëgeat et Annick Peissel, nièces de Frère Paul, des imams et des personnalités chrétiennes et musulmanes.

Dimanche 27 : Extrait d’un commentaire de lecture du jour (Rm, 8, 8-11). « Le Christ est mort pour nous. » Il est délicat et difficile de rendre compte de la mort du Christ pour notre pardon et notre salut. La mort de Jésus n’est pas un accident, mais elle fait partie du grand projet de Dieu envers l’humanité. Jésus est mort « pour » nous. Ce « pour » est très mystérieux. Son sacrifice est une offrande de sa vie. Par son incarnation, Jésus s’est fait solidaire de notre humanité en perdition. Il l’a retournée par la victoire de l’amour, en chemin de bénédiction et de vie, pour venir rassembler en lui toute l’humanité.

Le journal Le Progrès de Lyon publie une longue interview de Fr. Jean-Pierre à Midelt, ainsi qu’un dossier réunissant tous les articles sur les moines de Tibhirine et le film parus dans ses colonnes.

Lundi 28 : RCF nous avait demandé d’enregistrer les offices du triduum pascal à Tamié. Mais il faut en plus prévoir des interventions avant et après ces offices, meubler les temps de silence pour la radio, présenter l’abbaye, le cadre, le genre de vie des moines... Au total un certain nombre de Frères est pressenti pour 2, 10, 20 ou 45 mn d’interview, en plus des deux minutes de présentation au début de chaque office.

Mardi 29 : Fr. Patrice participe 3 jours aux réunions de la Mutuelle St-Martin.

Mercredi 30 : M. Philippe Broillet est à Turin à l’Archivio di Stato pour la semaine à la recherche des archives anciennes de Tamié dispersées dans ce service, mais bien conservées depuis deux siècles, alors que les pièces restées à Tamié ont pour la plupart disparu.

Jeudi 31 : Raymond Arbona a créé une association de parrainage pour scolariser des enfants de mères seules, d’un bidonville d’Antananarivo : 25 € par mois versés par un parrain ou une marraine en France, directement sur le livret de la mère de l’enfant à Madagascar. Plus de 700 ont déjà pu effectuer une scolarité et certains sont déjà parvenus à l’université ou en grande école. Les parrains et marraines paient eux-mêmes leur voyage à Madagascar s’ils veulent rencontrer l’enfant et la mère qu’ils soutiennent. Beaucoup sont bouleversés en découvrant la misère subie par la population

Plus par moins
Présenté par Frère Didier
 

Du beau temps…mars 1

… qui facilite nos travaux.mars 2

Écoutons le langage des fleurs…mars 3

…et des animaux.mars 4


Mercredi des Cendres : au repas de midi, pain et livres de Carême.

mars 5



A l’hôtellerie, achèvement des travaux.mars 6

mars 7

Le 1er Dimanche de Carême, l’âne Tito s’en va discrètement au paradis des animaux.

mars 9


A l’église, sobriété de la composition florale qui nous oriente
vers Les Rameaux et les célébrations de la Nouvelle Alliance…mars 10



…mais saint Joseph, le 19, et Marie, le 25, fête de l’Annonciation, sont honorés d’une gerbe de saison.

mars 11


Nous marquons le 15ème anniversaire de l’enlèvement des frères de Tibhirine en revoyant le film « Des hommes et des dieux ».


Nos hôtes apprécient leur salle à manger restaurée.  mars 13



Fin Mars, toujours du beau temps : bientôt les semis…mars 14



et la forêt reverdit. mars 15



vierge marie

« Marie, toi qui pour nous
a prononcé ton « Fiat ! »
- « Qu’il me soit fait selon ta parole ! » - 
fais de nous chaque jour
des hommes et des femmes d’Annonciation !