Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Chronique Novembre 2013

De l'abbaye de Tamié
logo
neige
Chronique de l'abbaye de Tamié
Novembre 2013



Vendredi 1 : Fête de la Toussaint : Le pape Jean-Paul II a indiqué trois dimensions de la fête de la Toussaint. * Tout d'abord, par leur exemple, les saints proclamés par l'Église montrent que "tous les fidèles sont appelés à la plénitude de la foi chrétienne et à la perfection de la charité" en tendant au "haut degré" de la vie chrétienne ordinaire. * Ensuite la Toussaint est aussi la fête du "saint inconnu". En cette fête l'Église a "la joie de célébrer en une fête unique les mérites et la gloire de tous les saints, non seulement de ceux qu'elle a proclamés au cours des siècles, mais aussi des innombrables hommes et femmes dont la sainteté, cachée en ce monde, est bien connue à Dieu et resplendit dans son Royaume éternel". * Enfin la Toussaint "nous invite à tourner le regard vers le Ciel, but de notre pèlerinage terrestre. C'est là que nous attend la fête de la communion des saints. Là, nous retrouverons nos chers défunts, pour lesquels s'élèvera la grande commémoraison liturgique du "2 novembre".

Samedi 2 : Commémoraison de tous les fidèles défunts, instituée en 998 par St Odilon, abbé de Cluny. En ce jour, l’Église nous invite à méditer sur le sort des âmes du Purgatoire et sur l’aide que nous pouvons leur apporter. Ces frères défunts ont franchi le seuil ; ils ont eu la révélation de l’Amour, mais aussi de la sainteté du Dieu Vivant. Ils savent qu’ils Le retrouveront, mais ils connaissent aussi leur indignité et éprouvent un ardent désir de purification pour pouvoir se présenter devant Lui. Or, nous pouvons les y aider.

Dimanche 3 : De fortes pluies font inonder les prés au-dessous de l’abbaye, c’est tout cela de moins qui éviteront de débordement du lac d’Annecy.

Lundi 4 : Sœur Marta de la communauté cistercienne en Syrie nous rend visite et nous parle longuement de ce qu’elle perçoit de la situation politique et économique de ce pays.

Mercredi 6 : Fr. Antoine est invité à Voreppe par 19 supérieures de Clarisses de France réunies en chapitre pour échanger sur l’ascèse. Cette pratique a changé de contenu  et s’est spiritualisée, cependant l’aspect corporel n’étant pas une fin en soi n’est pas à négliger.

« Je prends de plus en plus conscience que la vraie ascèse est celle qui nous rend libre pour aller à la rencontre de l'autre et de l'Autre. Toutes les discussions de Jésus avec les pharisiens dénoncent toute ascèse qui rend captif de son souci de perfection, du regard des autres et qui porte à juger et critiquer les autres.

Évidemment, une telle ascèse est moins facile, car moins cataloguée en des pratiques précises valables pour tous. Chacun a ses propres domaines où il prend conscience de n'être pas pleinement libre et qui empêchent de se donner totalement à Dieu et aux autres... Le pape François est une vraie bénédiction et son enseignement est bien dans cette ligne de la rencontre de l'autre et d'une invitation à une grande liberté intérieure. » (Père Victor)

Jeudi 7 : Le temps beau de cette journée de désert permet à quelques frères de prendre l’air et le soleil avant l’hiver.

Parabole internetL'économat, la fromagerie, le magasin ont besoin d’envoyer et de recevoir de gros dossiers par internet. L’ADSL sur place est beaucoup trop lente. Il y a un projet à long terme de se brancher par la fibre optique, via la Haute-Savoie toute proche qui s’en équipe, alors que la Savoie n’a pas envisagé ce type d’investissement. En attendant (2018-2019) une parabole est installée pour transiter par satellite, 20 fois plus rapide que l’ADSL, mais encore moins que la fibre optique.


Samedi 9 : Père abbé demande à Fr. Gaël et Fr. Bruno s’ils acceptent d’être ordonnés prêtres pour les besoins de la communauté. Le diaconat leur sera conféré par notre évêque le 15 février et l’ordination sacerdotale au cours de l’été.

Dimanche 10 : « Sommes-nous racistes ? » L’actualité nationale nous interroge. Quand le débat se fait passionné, il y a risque de dérapage. Dans nos rapports quotidiens, il se peut que l’intolérance se manifeste plus ou moins discrètement. Si les circonstances changent, si des intérêts personnels sont en jeu, il peut y avoir des réactions d’intolérance.

Sœur Sophie de Jésus travaille à Balanga-Bataan (Philippines) et nous présente l’oeuvre de sa communauté des Soeurs Missionnaires de Marie et de l’association ACAY (www.acaymission.com/) au service des jeunes prisonniers. Elle rappelle les propos du Pape François : Aujourd’hui, il faut une Église qui se mette en chemin avec les personnes, une Église capable de déchiffrer la nuit contenue dans la fuite de tant de frères et sœurs et de réchauffer leur coeur, une Église capable de descendre dans la nuit sans être envahit par l’obscurité ni se perdre ; écouter les illusions d’un grand nombre, sans se laisser séduire ; d’accueillir les désillusions, sans se désespérer ni tomber dans l’amertume ; de toucher ce qui a été détruit chez les autres, sans se laisser dissoudre ni décomposer dans sa propre identité… Je préfère une Église accidentée qui a pris des risques, qu’une Église malade qui s’est refermée sur elle-même. »

Mardi 12 : Florent commence un séjour-découverte de 4 jours.

Lundi 18 : Pendant 5 jours Fr. Gaël poursuit chez les jésuites du Chatelard à côté de Lyon, sa formation à l’accompagnement spirituel.

Mardi 19 : Père Abbé et Frère Bruno participent à Paris à l’assemblée générale du Stim (Studium intermonastique) avec les abbés, abbesses et supérieurs de communautés monastiques qui en sont membres. Dom Ginepro prendra part ensuite à la rencontre de la CMF (Conférence monastique de France) à l’abbaye des bénédictines de Jouarre avec comme thème les prêtres ou religieux accueillis en communauté pour un temps.

Mercredi 20 : La neige arrive et restera car le froid la conserve.

Jeudi 21 : Le site www.vie-monastique.com regroupant 37 monastères de bénédictins, carmélites, cisterciens, clarisses veut présenter notre genre de vie aux jeunes.

Vendredi 22 : Fr. Bruno, comme directeur du Stim a contacté des enseignants pour renouveler l’équipe et arrêter de nouveaux sujets pour l’année 2014-2015. Ils ont été très intéressés par cette proposition.

Samedi 23 : A son retour l’après-midi Père abbé prend en charge à la gare de Chambéry les Frères Eugenio et Angelo arrivant de la communauté de Boschi en Piémont, pour 8 jours, le second vivra sa retraite avant sa profession temporaire dimanche 8 décembre, ce séjour rappellera au premier son temps de noviciat parmi nous il y a une vingtaine d’années. Ils nous amènent des kiwis, du miel, fruits de leur labeur et de leurs abeilles.

En attente du retour dans sa communauté en janvier 2014 Fr. Bernard de Mokoto (Rép. dém. du Congo) revient à Tamié et trouve l’hiver qu’il n’avait pas connu depuis 13 ans.

Mardi 26 : La station de Radio Chrétienne Savoie enregistre les commentaires des évangiles de la première semaine de l’Avent par les Frères Amédée, Gaël, Bruno, Laurent, Antoine.

Mercredi 27 : Mme Marie-Françoise Hude nous présente une série de tableaux illustrant le magnificat : La joie du témoignage, sa précédente intervention portait sur le thème du credo : La joie de croire.

verriere fleuryJeudi 28 : M. et Mme Jean-Michel Fleury nous présentent un spécimen de leur projet de verrières pour le cloître avec des vitres gravées. Coralie Robert nous soumettra le sien à partir de vitres colorées uniformément. Nous aurons à choisir.

Lors de l’Assemblée générale de l’Union des supérieurs des Ordres religieux 27-28 novembre, le Pape a affirmé que « si la radicalité est demandée à chaque chrétien, les religieux sont appelés à suivre le Seigneur d'une manière particulière. La vie religieuse étant prophétie il convient d'aller au loin comme l'a fait le Seigneur ».


Plus par moins
Photos de Frère Didier

centre d'accueil et abbaye


Chalet Sainte-Marie en cours de réfection
chalet sainte-marie

arclozan

l'arclozan

 
neige

neige




composition florale - 1


composition florale - 2


composition florale - 3


composition florale - 4