Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Lettre de la communauté

Noël 2010
 

tamié en automneLettre au format .pdf

Noël 2010

 Comme chaque année, rechange de voeux offre une occasion d’évoquer avec vous quelques moments de notre vie communautaire depuis Noël dernier. Nous voudrions rendre grâce tout d’abord pour le dévouement et le savoir-faire des équipes d’ouvriers qui ont mené à bien le chantier de l’aile Est. Le 4 mars, un verre de l’amitié nous a permis d’exprimer notre reconnaissance à chacun, ainsi qu’aux Frères qui ont piloté cette réalisation de nos cellules. Les frères Pavillet, nos voisins, ont restauré une porte ancienne pour notre cloître et Fr. Ginepro, avec leur collaboration, a remis en place les 15 stations du Chemin de croix de Fr. Antoine Gélineau. Quant à notre ami Christian Regat, en relisant notre histoire, il a réalisé une plaquette très belle et très instructive, Tamié, histoire d’une abbaye.

Autre apport précieux, celui de chercheurs universitaires. Catherine Perrotin, professeur de philosophie à Lyon, animait trois journées sur le thème du don. Marie-Anne Vannier, de la faculté de Metz, nous présentait saint Augustin. En août, le P. Étienne Perrot, jésuite français à Genève, nous entretenait de la mondialisation et de la crise financière. Et en octobre, le P. Philippe Mercier nous faisait redécouvrir le prophète Élie.

Notre collaboration avec les services diocésains s’est élargie. Père Abbé a présenté la Constitution de Vatican II sur la Liturgie à Moûtiers et Albertville. Deux rencontres avaient lieu à Tamié : la traditionnelle session sur la liturgie des heures et une journée d’introduction à le spiritualité cistercienne. En juin, la session animée par Sr Geneviève Comeau (Xavière) sur le dialogue inter-religieux était ouverte à des laïcs engagés. Enfin, nous reçu le P. Sesboüe, invité par le diocèse : il a répondu à nos questions sur quelques sujets actuels de christologie et d’ecclésiologie.

Le pasteur suisse Pierre-Yves Brandt, accompagné de son épouse Irina, orthodoxe, a prêché notre retraite de communauté en février. Les animateurs de l’ESDAC (Discernement Communautaire) qui nous avaient déjà aidés en 2009 sont revenus à deux reprises cette année. En juillet nous avons accueilli une session de spiritualité cistercienne pour jeunes moines et moniales. Vingt-six participants de différents monastères écoutaient Sr Michaela (Autriche) et Fr. Pierre-André (Ste-Marie du Désert) sur Guillaume de St-Thierry et Aelred de Rievaulx. Nos Frères Marco et Baptiste avaient aussi participé à une rencontre inter-noviciats à Aiguebelle qui avait pour thème la lectio divina. Deux Frères ont soutenu avec succès leur mémoire universitaire en juin : Fr. Gaël à Paris sur la nouvelle liturgie de Tamié et Fr. Bruno à Lyon en théologie morale. Fr. Raffaële a présenté les Pères cisterciens aux étudiants de l’Institut N.-D. de Vie et est intervenu à Troyes lors d’un colloque sur saint Bernard. Il prépare l’édition pour les Sources Chrétiennes d’un manuscrit médiéval de nos archives sur la vie de saint Bernard.

Beaucoup d’entre vous nous ont écrit au sujet du film Des hommes et des dieux. Nous l’avons vu avec d’autant plus d’émotion que nous y avons retrouvé des Frères connus et aimés. Nous avons été invités plusieurs fois à donner notre témoignage lors des projections dans la région et nous avons pu en parler.

Parmi les nombreux groupes de passage à la Maison Saint-Benoît, mentionnons l’association Aux captifs Le libération qui se veut un soutien pour les personnes de la rue à Paris. L’un d’eux, Mikaël, et le père Gilles nous ont partagé leur vécu et leur espérance. En communauté deux jeunes de 17 ans, François en terminale et Arnauld en première au lycée St-Jean-Hulst à Versailles ont fait un séjour de découverte de la vie monastique. En août, dans notre église ouverte à tous, Dominique et Sandrine Davin présentaient leur spectacle très applaudi : Etty Hillesum. Sans oublier que nous avons accueilli en communauté Fr. Jean-Marie, arabe israélien de Latroun, Fr. Fadi, maronite libanais et Fr. Samuel dominicain suédois. Nos Frères de Boschi nous ont fait la joie de venir partager notre fête de communauté le 20 août.

La liturgie ne cesse de se renouveler : Frère Philippe, notre maître de choeur avait commandé pour marquer ses 60 ans un office de la saint Jean-Baptiste à Henri Dumas "non seulement à le mémoire mais à la manière de Marcel Godard" et Stéphane Caillat qui fut son professeur de direction chorale à Paris lui a dédicacé pour la même occasion un cursus complet des fêtes de la Vierge Marie qui nous avons commencé à chanter le 8 décembre 2010. Un nouveau tabernacle en bronze, créé par Arcabas a été mis en place, il est surmonté d’une colombe rappelant la colombe eucharistique installée autrefois par dom Alexis Presse. Et en la fête de saint Pierre de Tarentaise nous avons inauguré les sièges de présidence également dessinés et peints par Arcabas... en attendant la peinture de la Vierge qu’il nous promet d’ici quelques mois !

Dans le cadre d’une réflexion en cours sur notre économie et notre travail, le magasin a été restructuré par l’embauche d’un directeur laïc, tandis que Fr. Didier y assure la transition et avec Fr. Michel une présence monastique.

Nous continuons de prier en communion avec les défunts de cette année, les vôtres et les nôtres : la maman de Fr. Amédée à 101 ans, Johanne Lebreton, mère de Fr. Christophe, un frère de Fr. Fernand, une belle-soeur de Fr. Jean-Bénilde, deux anciens Frères, René Pernot (Fr. Jacques) restaurateur de notre église en 1964 et Yves Cantan (Fr. Vital) tous deux âgés de 91 ans, ainsi que René Dupommier qui fut 17 ans notre ouvrier. Nous ne verrons plus la présence si lumineuse de Marie-Anne Fracheboud, aveugle depuis quarante années, décédée subitement en juin.

Nous ne saurions tout dire, l’essentiel est inscrit dans les coeurs et connu de Dieu seul. Qu’il vous accompagne de sa tendresse et vous garde dans l’espérance tout au long de cette nouvelle année.

 

Le Père abbé et la communauté