Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Abbaye de Tamié

Dédicace de l'église de Tamié

Homélie de Père Abbé

Homélie pour l'anniversaire
de la dédicace de l'église de Tamié


Les Petits Chanteurs à la Croix de bois se sont invités à notre Eucharistie à l'occasion du centenaire de la fondation de leur manécanterie, à Tamié en 1906.

to25-1cp-tamie
Chers amis, vous avez tenu à célébrer à Tamié les 100 ans de votre fondation. (La première idée de créer votre manécanterie, en effet, est née dans le coeur de deux étudiants dans une chambre de notre hôtellerie en 1906.) Quel meilleur jour pouvait être choisi pour célébrer cet anniversaire que celui où précisément nous fêtons l'anniversaire de la consécration de ces murs en 1730, il y a 276 ans. Depuis 900 ans déjà des moines prient en ce vallon de Tamié, mais ce monastère lui-même et cette église n'ont que 300 ans ! C'est dire que 100 ans c'est encore bien jeune !
      "Ma maison s'appellera maison de prière pour tous les peuples" nous disait le prophète Isaïe dans la première lecture. Si le projet de votre manécanterie est né dans ce monastère c'est bien parce que l'intuition de vos fondateurs, puis celle de Mgr Maillet, était de faire du chant une prière et ainsi de semer et de susciter la prière dans tous les peuples et pays où vous conduisent vos déplacements. Aujourd'hui votre chant revient à sa source. Vous pouvez constater que cette source monastique est toujours vivante, toujours aussi jeune qu'en 1906 car elle-même a sa source dans la jeunesse éternelle de Dieu.
      Si cette maison reste une maison de prière, ce n'est pas seulement parce que les pierres ont été consacrées mais parce que le coeur des moines, le coeur de chacun de vous, chers jeunes et chers anciens, parce que notre coeur à tous, en cet instant, est habité par la prière !
      Que nous disait st Paul ? : "Vous aussi vous êtes des éléments de la construction pour devenir par l'Esprit Saint la demeure de Dieu". Cette maison est appelée maison de prière parce que ceux qui s'y rassemblent sont une demeure de Dieu. C'est là le grand miracle de l'amour de Dieu : faire sa demeure, non seulement dans le coeur immaculé de la Vierge Marie, mais chez des pécheurs, tels Zachée. Tout le monde savait que Zachée était un voleur et on se scandalisait que Jésus aille loger chez lui. Pourtant, que dit Jésus ? "Il faut que j'aille demeurer chez toi". Notez ce 'il faut'. Oui, il faut que Jésus aille demeurer chez Zachée : cela fait partie du dessein de salut de Dieu. Et Zachée, le pécheur, accueille Jésus avec joie. Grâce à ce geste d'hospitalité, le Salut entre dans sa vie. L'amitié de Jésus lui fait voir son péché et non seulement il rembourse l'argent volé mais il rend quatre fois plus. Il fait aussi "don aux pauvres de la moitié de ses biens". Il faut croire que sa malhonnêteté lui avait rapporté un fameuse fortune !
      Rétablir la justice et donner la moitié de ses biens aux pauvres ne serait-ce pas aussi une forme de prière ? "Détruisez ce temple, avait dit Jésus, et en trois jours je le rebâtirai... il parlait de son corps". Son Corps, c'est l'Église, c'est nous, ce sont les pauvres... L'auteur de la lettre aux Hébreux nous dit : "N'oubliez pas la bienfaisance et l'entraide communautaire, car ce sont de tels sacrifices qui plaisent à Dieu" (He 13,6). Cette église consacrée ne peut être maison de prière que si nous vivons l'amour fraternel, l'accueil et la miséricorde.
      "Aujourd'hui, le salut est venu pour cette maison !" Accueillons, nous aussi avec joie ce salut de Dieu en ouvrant notre coeur à la miséricorde ! Zachée est entré dans le mystère de la charité divine et nous sommes invités à y entrer avec lui. "Imitez Dieu puisque vous êtes des enfants qu'il aime, dit st Paul aux chrétiens d'Éphèse, vivez dans l'amour comme le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même à Dieu pour nous." (Ep 5, 1-2)
      St Paul dit encore : "Grâce à Lui, le Christ, dans un seul Esprit, nous avons accès auprès du Père (Ep 2, 18). Isaïe nous invitait à venir ensemble dans cette Maison de prière, offrir au Père un culte spirituel qui lui plaise. Zachée nous révèle qu'en Jésus c'est Dieu lui-même qui vient à nous et nous offre son Salut. Et depuis la Résurrection, à chaque eucharistie Dieu s'invite ainsi dans nos communautés comme chez Zachée autrefois.... Mais ce mystère va plus loin encore : Jésus, dans cette intimité avec nous, au cours de ce repas eucharistique, nous donne d'imiter sa miséricorde, de partager nos richesses et ainsi d'avoir accès auprès du Père, le Dieu de toute miséricorde. Ainsi nous devenons fils en lui et comme lui. Avec Jésus et en lui nous pouvons en toute vérité appeler Dieu notre Père !
      Quand le prophète Isaïe écrivait : "Je les rendra heureux dans ma maison de prière" pouvait-il se douter que ce bonheur que donne la prière est de se savoir aimé du Père et d'être chacun et chacune son enfant bien-aimé ? Jésus seul a pu nous le révéler. Chers amis, si vous pouviez retenir cela de cette journée vécue à Tamié, dans cette maison de prière, heureux êtes-vous ! Oui, aujourd'hui, comme pour Zachée, le Salut est entré dans votre coeur, cette eucharistie vous donne d'accueillir Jésus avec joie et votre vie doit en être toute transformée.